En terre chinoise - Shanghai Express

J5 : Around the lake

 

Après le petit déjeuner, nous partons pour une balade autour du lac, malheureusement le crachin breton est de sortie et la fraîcheur avec.

 A peine arrivé au bord du lac, nous prenons un bateau qui nous mène sur Xiaoyingzhou island, une des îles du lac dans laquelle se trouve une autre île, island in the island donc. Le bateau est typique, et encore une fois tout est électrique donc pas de pollution sonore, d’essence ou de fumée. En route nous croisons des petit bateau qui se louent pour aller un peu ou on veut sur le lac, cette fois c’est à l’ancienne, à l’huile de coude. Pas de nappeur dans le lac, ha non c’est pas le bon (private joke).

 Une fois sur l’île un petit chemin arpente les 4 coins et le centre, c’est très beau, les toits se laissent distingués au travers des arbres et leur reflets dans l’eau rajoute un peu plus encore, les nénuphars ne sont pas encore éclos dommage, même si certains sortent un peu la tête de l’eau. Les paysages sont magnifiques, la brume enveloppe doucement la montagne. On distingue Les pagodes au loin, ainsi que les 3 pierres sacrées qui sont censées porter chance si on les touche.

 Nous reprenons le bateau pour Yue Fei’s temple, mais ne trouvons pas l’entrée, tant pis il est temps de retrouver Miranda à l’hôtel, nous sommes invités à manger avec 2 autres personnes dans un tout petit restaurant, qui semble n’avoir pas l’apparence d’un restaurant, pas de touristes ici donc, les 2 tables à l’extérieur sont prises par une réunion de vieux amis d’école, ça chante ça danse ^^ Notre table est là, une vraie table chinoise, énorme avec un plateau géant tournant. Les plats arrivent, bambous soja, poisson avec une sauce épicée, haricots, tocan vapeur, crevettes, et enfin une soupe avec des nouilles. Quel régal !

 Vers 15h nous partons pour le Yue Fei’s temple que nous avions laissé avant le repas, puis retournons tranquillement vers l’hôtel par l’ouest, en passant par le Lotus garden, même si ceux si ne sont pas encore éclos, puis la longue route piétonnière qui traverse le lac, vraiment très belle. Nous passons à côté de Leifeng Pagoda, mais il est trop tard, nous reviendrons demain. Juste à côté une production locale d’un film est en train de tourner, pas moyen de voir qui est la vedette…

 19h, direction le restaurant, l’amie chinoise de la veille nous emmène dans un restau qu’elle connaît bien, au menu : Racine de lotus confite avec du riz a l’intérieur, tête de poisson avec une sauce type canard laqué, accompagné de tofu et de légumes, puis un mélange de tofu, de tocan et de légumes, enfin du taro (un genre de patate douce chinoise). Assez particulier de manger la tête d’un poisson… j’ai le droit de manger l’œil ! Sans soucis, j’ai vu bear grylls le faire, très gluant….

 Enfin après le repas nous allons nous promener dans une rue piétonne juste à côté pour digérer, rue ultra touristique, mais avec des façades d’origines, magnifiquement sculptées et décorée. Nous cherchons un vendeur particulier, qui il paraît vend du scorpion grillé, du serpent grillé…, pas de bol il est fermé et n’ouvre que l’été xD

 Pour finir cette journée chargée et nous décontracter, séance massage des pieds. Une première pour moi de me faire masser par quelqu’un que je ne connais pas. Après avoir mis les pieds à tremper dans des bassines avec un sachet de thé dedans, le massage commence par….. La nuque, le dos, les cuisses, les mollets avant enfin d’attaquer les pieds. Vraiment agréable, en sortant l’impression de voler dans ses chaussures prédomine. Dodo donc !



Publié à 18:16, le 11/05/2011, Hangzhou
Mots clefs :


J4 : Welcome to Hangzhou

 

 Ce matin réveil vers 9h pour une première partie de journée assez pépère, p’tit dej’ puis check out et départ pour la gare de Hanqiao. La gare est assez loin et permet de prendre conscience de l’étendue de la ville, et des différente architectures. La gare ressemble étrangement à un très grand aéroport, avec salle d’attente avant de rejoindre les portes pour le train. First class, très confortable pour l’heure que nous aurons à passer dedans. Le train passe les 350 Km/h mieux que le TGV ?

Arrivée à Hangzhou une chose frappe d’entrée, la chaleur ! Un bon 40°C, on rejoint l’hôtel non sans mal avec un taxi sans compteur… Ensuite nous louons un taxi et partons pour Dragon well, un petit parc avec pas mal de sources pour faire le thé, ainsi qu’une source qui lorsqu’on l’agite, dessine des lignes avec les remous. Nous allons juste à côté déguster encore un peu de thé local. Définitivement le thé vert n’est pas mon truc, l’impression de boire de l’eau chaude et de l’herbe est trop présente, je n’arrive pas à profiter des saveurs du thé, c’est un peu frustrant quand on voit l’engouement des gens sur les divers thés….Je n’apprécie que le visuel et la cérémonie. Voir le thé descendre doucement dans le verre est un petit spectacle à lui seul.

Ensuite direction le musée du thé, ou nous apprenons les origines du thé, comment il est passé d’un Tea cake au thé liquide, lors de la dynastie Qing, ainsi que tout un tas de détails intéressants, sur les façons de faire, de préparer, l’évolution des instruments, leurs diverses tailles, et comment chaque peuple s’est approprié cette culture du thé.

 Direction ensuite le Lingyin Temple. Cette partie de la ville est très verte et cela fait un bien fou, je suis en plein dans ce que je m’imaginais de la «?vieille?» chine. Le temple bouddhiste est composé en diverses maisons, un peu à l’image du manga Les chevaliers du zodiaque?», avec une maison à traverser puis monter vers la suivante, etc… Par 35°C monter est assez sportif surtout sur la fin c’est assez raide. Mais cela vaut largement cette petite souffrance. La encore un sentiment de paix, de respect et l’odeur de l’encens font leur œuvre et envoutent littéralement. Dommage que nous n’aillons que peu de temps avant la fermeture. L’endroit mérite le temps de prendre le temps. On croise des moines au détour des diverses maisons, beaucoup de gens prient, y compris notre chauffeur.

 Sur le retour, nous faisons un détour par fayun village, un ancien village réaménagé en hôtel, mais pas un hôtel à touriste un vrai hôtel typique avec toute la tradition dans le décor des chambres, des restaurants, des boutiques (ha ba c’est un hôtel), du personnel en habit «?traditionnel?», l’endroit est retiré et donc très calme, on y croise même un oiseau qui parle ! Ni hao ! Hello !

Enfin retour vers l’hôtel pour la douche avant le restaurant avec une autre amie qui habite Hangzhou. Direction le Linglon Town, pour un repas gargantuesque, comme boisson du jus de maïs (assez spécial, pas mauvais), les plats s’enchainent, des légumes au wok, des crevettes avec une sauce piquante, des langues de canard, des champignons avec une sauce très relevée, pour le reste regardez les photos ;)

Particularité du lieu, les desserts sont énormes ! Commander une glace pour une table suffit elle fait la taille d’un ballon de rugby, un autre dessert est aussi grand qu’un ballon de basket (mais vide à l’intérieur). Les chinois mangent beaucoup, heureusement qu’on marche pas mal pour éliminer ^^

Voili voilou, pour cette petite journée.



Publié à 19:41, le 10/05/2011, Hangzhou
Mots clefs :


J3 : On the tea road

 

 

 

Debout 8h30 pour le petit déjeuner, puis nous partons pour le Jade Buddha Temple, un temple en plein milieu de Shanghai, c’est un petit lieu de recueillement au design très chine ancienne comme on peut se l’imaginer. Enfin je touche un peu du doigt cette culture old chinese qui semble totalement absente maintenant dans le Shanghai moderne, et c’est bien dommage car la ville n’est pas très belle, très polluée, heureusement certains quartiers sortent du lot et sont vraiment très intéressant au niveau architectural, même si c’est assez moderne. Ici c’est le royaume des toits en tuiles noire avec des angles remontant. 

L’endroit est assez silencieux, très respectueux, pas mal de gens viennent prier ici et bruler une bougie ou de l’encens. Les bâtiments sont très travaillés, tout en bois, avec des statues imposantes, plein de bonzaïs. Comme souvent, les chinois qui travaillent sur place viennent nous démarcher : Ho sir please, you have to see this before, it’s wonderfull ! Résultat on tombe sur la boutique… Alors une très belle boutique c’est sûr, avec des pièces imposantes en bois ou en Jade, faite dans le même morceau, extrêmement minutieux, il y avait notamment une representation en bois d’une facade de montagne dans laquelle se trouve des arbres, des temple de recueillement pour les moines, un peu du genre de ceux des 5 pics, le tout sur 1m de haut par 1m de large peut être et en une seule pièce. Pas de photo dans les magasins, donc je ne peux que le décrire…

 Nous arrivons ensuite dans une pièce avec un calligraphe qui écrit le prénom des touristes en chinois ainsi que des symboles signifiant amour, longévité, chance etc… J’ai donc le mien maintenant, selon Miranda, le début est le même que celui de Darwin, intraduisible sur papier malheureusement donc hormis la photo je ne peux rien montrer d’autre.

 Enfin nous arrivons devant LE Bouddha, figure imposante, ventre rebondit dans sa position préférée, allongé sur le coté l’air souriant. L’atmosphère avec les gens qui prient autour est assez particulière. Vivre une semaine avec les moines dans les montagnes seraient une expérience intéressante, mais ici c’est trop touristique et les moines ne font qu’arpenter les couloirs. En repartant le contraste est assez saisissant, quand on lève la tête on voit les immeubles modernes au dessus des toits typiques du temple.

 Direction ensuite le Tea Market, sur le chemin, plusieurs rencontres: un camion poubelle local (la photo du tricycle), puis des constructions modernes avec des échafaudages en Bamboo ! Et au détour d’un couloir du métro sur quoi je tombe ? Une photo publicitaire pour le parc d’attraction avec les décors de World of Warcraft !

 Alors maintenant nous arrivons au Tea Market pour l’initiation au Thé. Attention ici pas de poussière de thé occidentale, ici ce sont les vrais thé pour les amateurs avertis ! Rien à voir avec ce qu’on trouve en France donc. Nous entrons donc dans le magasin de dégustation pour découvrir les divers thé, leur senteur, leur couleurs, les diverses façon de les faire de les cueillir. Dans un coin du magasin une personne s’occupe de séparer le thé des morceau de tige, et des saletés, mais à la main ! Impensable en Europe vu les quantités de thé.

 Pour la dégustation j’ai le droit à du Thé vert dont j‘ai oublié le nom, mais je le remettrais plus tard. Le cérémonial commence, c’est très intéressant de voir comment est préparé le thé, il y a tout un tas d’instruments à utiliser, une méthode selon le type le thé, c’est une découverte. Malgré divers essais de thé et à chaque fois 3 mini tasses à boire, je n’arrive pas à m’y faire, c’est très herbal comme sensation. Le thé blanc est plus sweety, mais mes papilles ne sont pas habituées à ce genre de thé, j’ai beaucoup de mal à ressentir les différence autrement que par l’odeur. L’autre problème c’est que boire autant de thé chaud je n’y suis pas habitué surtout du thé aussi amer, passé 10 tasses je sature un peu… Nous partons donc pour le marché en lui-même qui s’entend sur un immeuble de 3 étages avec là encore des dizaines de mini boutiques qui vendent du thé bien sur, mais aussi tout le nécessaire à thé, de nouveau nous dégustons du thé, mais là encore c’est l’amertume qui me pose problème. Je suis en revanche impressionné par la quantité de thé et donc de liquide qu’ils boivent.

 Nous partons enfin pour le Yuyuan Park, ou se trouve un magnifique jardin accompagné de bassins ainsi que des bâtiments typiques. L’endroit est ultra touristique, il y a un monde fou, et des boutiques à la pelle. Une fois entré dans le jardin il y a déjà moins de monde. Même si l’endroit n’est pas super propre c’est de nouveau une atmosphère de vielle chine qui revient, les vues sont très belles, les maisons aussi, tout comme au temple, c’est assez difficile à décrire, les photos parlent plus, donc rendez vous l’album photo, dès que j’aurais réussis à uploader plus de photos, je mettrais un lien vers un album Google, plus facilement consultable.

 Enfin nous retrouvons Miranda au Starbucks du coin pour nous rafraichir une peu avant de partir pour le Manhattan local : Pudong

 Ici les hautes tour sont reines, donc la plus haute, le World Financial Center, qui ressemble à un décapsuleur. La montée au 87 ième étage se fait à une vitesse folle, il faut décompresser au niveau des oreilles, et nous arrivons sur un Lounge qui donne sur Pudong, la vue est incroyable ! Malheureusement pas ou peu de photo car les vitres sont très sales à cause de la pollution…d‘ailleurs dans le lointain on voit une sorte de smog de pollution au dessus des immeubles «?bas«? de la ville. Mais l’impression d’être en haut d’un building New Yorkais revient vite dans mon esprit.

 Autre découverte de la journée et pas des moindre : les toilettes la japonaise ! Là je dois avouer que c’est un voyage à lui out seul, une expérience indescriptible et drôle. A peine la porte ouverte, le dessus s’ouvre automatiquement, le siège est chauffant, et il y a littéralement une rampe de bouton sur le côté avec diverses fonctions pour la cuvette, la monter la fermer etc… divers types de jets ! Et même un sèche fesse ! Bon ba quand faut y aller…. Heureusement qu’il n’y avait personne d’autre dans les toilettes car j’étais mort de rire et presque accroché au mur tellement c’est surprenant la première fois ! Un petit coup de Dryer et c’est repartit pour le reste de la soirée.

 On assiste au coucher de soleil face au tours et à l’illumination de la ville peu à peu. 19h, nous allons prendre un taxi pour un restaurant Japonais! Le taxi c’est un peu Fast&Furious en pire, surtout quand tout le monde fait n’importe quoi, passer au rouge, les piétons traversent à tout va on manque d’écraser 5-6 personnes, c’est là aussi une expérience en soit.

 Alors premier japonais ! Et un bon japonais, Sushi, Sashimi, crabe, saké, wasabi, et autres plats dont je n’ai plus le nom en tête pour l’heure, là encore une expérience à vivre, on a passé un très bon moment en tout cas. C’est toujours plaisant de découvrir une nouvelle cuisine ça comble le manque au voyage au Japon, du moins un peu.

 Enfin retour à l’hôtel, demain journée plutôt calme, puisque nous partons pour Hanghzou vers 12h en train.

Photos à venir demain en espérant avoir une connexions meilleure.

 NB : photos dans l'album, le sofitel de Hanghzou à une bonne connexion, mais malheureusement Google Picasa ne fonctionne pas en chine...

?



Publié à 19:27, le 9/05/2011, Shanghai
Mots clefs :


J2 : Into the street

 

 

La nuit fut assez chaotique avec des phases de sommeil et de réveil, moi qui aime dormir dans le calme, la clim est un peu gonflante, mais on s’y fait. Heureusement qu’il y a des chaines sympa, ESPN, CNN et même une ou deux française.

Debout 8h45 plus ou moins donc pour le petit déjeuner continental accompagné de quelques touches asiatiques, puis nous partons faire un tour dans un des quartiers de l’électronique, toujours avec cette odeur spéciale dans les rues, la chaleur est déjà bien présente, on s’engouffre dans un immeuble dédié à l’électronique, ce sont 4-5 étages avec à chaque étages des dizaines de boutiques de 5 à 10 mètres carrés qui s’entassent, on essai de nous alpaguer pour nous vendre tout et n’importe quoi, Samsung, Nokia, Sony, Apple, etc.… ca va du téléphone portable à la tablette en passant le computer, les composants etc, impressionnant, surtout qu’au beau milieu une bagarre éclate entre un vendeur et un client probablement mécontent, les coups de poings se succèdent, et une véritable marée humaine arrive, tous les vendeurs, la sécurité des autres étages arrivent pour voir le spectacle !

Le voyage olfactif se poursuit à Tianzifang, dans un petit marché fermé dans lequel on croise des grenouilles, des anguilles, des poules à moitié morte, du poisson pas frais, des épices de la viande et des légumes. Un endroit à ressentir donc.

Direction ensuite , un dédalle de ruelles anciennes ou se succèdent les boutiques d’objets modernes et d’objets plus typique et d’autres plus accès touristes. Ces ruelles typiques donnent un charme particulier à l’endroit, l’impression de plonger dans les ruelles de Tintin et le lotus Bleu, d’ailleurs une boutique avec des couvertures de Tintin vient le rappeler. Un coin très sympa à voir en tout cas ou l’esprit chinois tel qu’on peut le concevoir (Vision d’une vielle chine comme pauvre occidental que nous sommes) est un peu resté.

Après une pause boisson bien méritée, direction une zone un peu plus française, avec des noms de vielles rues françaises de 1930, comme la cité bourgogne, on longe des rues moins polluées par les voitures et autres vélomoteurs, bien que ceux-ci soient à 90% des véhicules électriques.

On redescend vers le Pullman hôtel rencontrer Miranda, un amie shanghaïaise parlant anglais qui nous guidera dans Shanghai. Petite visite d’une maison au design français qui s’avère être celle d’un ex agent du parti qui espionnait les maisons voisines. Nouvelle pause au Yucca, un bar restaurant assez sympa, avant de remonter vers le Pullman pour affaire, petite visite des bureaux de Miranda et de ses collègues, on croise Yuki, ha tient comme mon chien xD, puis je me retrouve donc seul avec Miranda qui me guide dans les rues plus old school de Shanghai, après une bonne heure de marche à errer dans les ruelles, à voir des petits détail que peu d’étranger auront vu, puisque je devais être le seul dans le coin, on tombe sur un très joli parc, le Fuxing Park, ou une fanfare fait résonner ses cymbales, le contraste entre la verdure du parc et le reste de la ville est énorme, le parc est propre en plus, ca change ! Encore une pause détente le temps de boire un coup avec Miranda en attendant papa pour le restaurant.

Vers 19h on part en taxi pour un restaurant chinois shanghaiais, la cuisine chinoise shanghaienne est plus douce, que la chinoise il parait. A noter que le chinois est très klaxonneur ! Roule très mal, je me demande même si il y a un permis de conduire, c’est impressionnant de voir un tel bordel sur les routes. Au menu du restaurant donc : crevettes a la vapeur avec une sauce soja, du poulet avec les os, parce que les chinois mangent les os, du moins ils les croquent, du tofu aux champignons noirs et cacahuètes, ainsi que du poisson frit qui ressemble à de la sardine. Ok mais ou sont les serpents, les crocodiles, les insectes? Miranda me répond que non il n’y en a pas parce que la nourriture chinoise est meilleures… Dommage j’avais pris des cours avec Bear Grylls… Le tofu servit ressemble beaucoup à Bob l’éponge ! J’ai d’ailleurs l’impression de manger une éponge xD Vient ensuite Une autre sorte de poisson, frit aussi avec une sauce relevée, puis un genre de soupe d’herbe sauvage avec des champignons de paris, et enfin un mélange de crevettes, tofu et je ne sais plus quoi.

Conclusion, le repas était très doux effectivement, assez varié, mais j’en attend plus !

Pour finir nous partons pour Huangpu Park, qui borde le fleuve qui traverse Shanghai, on se trouve face au Bund, le Manhattan local, ou les grandes tour sont légions, et la vue fantastique ! Séance photo donc, puis une longue marche le long du fleuve, le design des immeubles est tantôt très français, tantôt très américain avec des copies de building, notamment un building qui à la base ressemble au Flatiron et en haut au Chrysler building de New York. Petite pause le temps de traverser le fleuve avec le ferry, puis de nouveau une marche le long du fleuve mais côté Bund cette fois. Alors si les scooter sont électrique c’est bien mais de nuit, c’est Ho My God !, car on ne les entend pas, on ne les voient pas ( mettent pas leur feux…).

Enfin nous retournons à l’hôtel pour une douche salutaire et un bon gros dodo !

Les photos à suivre dans l’album donc.



Publié à 17:42, le 8/05/2011, Shanghai
Mots clefs :


J1 : Welcome on board

 

Partir c’est mourir un peu pour mieux renaître ensuite. C’est un peu le sentiment que j’ai à chaque départ, on quitte sa famille, sa petite vie tranquille pour l’aventure ! On laisse ses soucis de côtés et on déconnecte à peine passé le premier portillon de la douane.

J’ai vite refais un tour dans les soucis, puisqu’on m’a confisqué un mousqueton que j’avais emmené.. La petite dame de la douane avec ses mains de danseuse trouvait qu’on pouvait en faire un poing américain… elle peut être mais moi je met trois doigts dedans pas plus… m’enfin d‘ici 10 ans on finira par voyager à poil… Passé ce petit accro l’humeur du voyageur revient vite au galop et cette espèce d’euphorie légère vient titiller mes neurones ….comme pour m’appeler encore un peu plus.

Après un Brest-Roissy rock ‘n roll, les turbulences me rappelait un peu les montagnes russes de Disney land, plutôt amusant et un manque de place évident, dur de caser mon mètre 84 dans un appareil minuscule… Arrivé 18h30, le temps de faire la navette d’un terminal à l’autre, de manger, et de me reposer un peu, il est temps d’embarquer pour Shanghai vers 22h30.

Encore une fois je remercie l’inventeur des écouteurs avec réduction de bruit ambiant, un vrai délice d’entrer dans une bulle musicale, qui n’appartient qu’a moi, et le tout dans un confort relatif. Cette fois j’ai fais le choix d’une place à laquelle je puisse allonger mes jambes ! Et bien quel bonheur. Un vol sans accrocs, encore quelques turbulences et mon estomac qui n’a pas aimé la nourriture…

Arrivé Shanghai ! Quelle sensation, un monde fou et encore ce ne sont pas les heures de pointes, une odeur de cuisine perpétuelle et il semble régner ici une atmosphère de pagaille, pas de discipline, c’est pousse toi que je m’y mette, la fatigue du voyage n’aide pas. Pour rejoindre la ville on prend le Maglev, un train qui passe de 0 à 150 en 30 secondes, pour attendre un bon 430Km/h, ha ba c’est sur on est vite rendu. Arrivé à l’hôtel Mercure, une magnifique chambre, avec une salle de bain d’enfer et une douche italienne géante avec un effet pluie tropicale.

Le point noir de l’hôtel c’est la connexion internet mauvaise, je peux à peine mettre mes news, donc pas de photos pour l’heure.

Allez zou au lit.

PS : Pour les photos, pour l'instant il faut aller dans la rubrique Album photos à droite du blog.



Publié à 15:18, le 7/05/2011, Shanghai
Mots clefs :


{ Page précédente } { Page 2 sur 3 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

«  Octobre 2019  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Sites favoris


Rubriques


Derniers articles

Des photos par centaines
J9 : Last day in Shanghai
J8 : Qibao and People's square
J7 : Water town
J6 : Bye bye Hangzhou

Amis